Pourquoi ce site ?

Dossier Enseignant

Le sens de l’empathie peut se développer en une véritable éthique en faveur du plus vulnérable, qu’il soit humain ou animal. C’est ainsi que nous espérons contribuer à une société plus attentive aux autres formes de vie sensibles.

Michel Vandenbosch, Président de GAIA

Vers un monde plus juste pour tous

L’enfant exprime souvent une empathie spontanée à l’égard des autres formes de vie. Il reconnaît chez les animaux une intentionnalité, une curiosité et une inquiétude qui lui sont familières. Parce que les animaux peuvent être expressifs, vulnérables, inventifs, curieux ou affectueux, l'enfant s'identifie naturellement à leur subjectivité.

Nous sommes convaincus que l’expérience faite par les enfants de la condition animale favorisera chez les citoyens qu'ils seront demain le sens des responsabilités et de la coopération, le rejet de la violence et des discriminations arbitraires, entre animaux comme entre humains.

Etres sensibles

Les animaux sont reconnus aujourd’hui par l’Union Européenne comme des êtres sensibles. Tout comme nous, les animaux font l’expérience sensible du monde à titre individuel et conscient. Ils expriment ainsi des besoins et des comportements multiples :

  • vie corporelle : santé, nourriture, respiration, espace…

  • vie émotionnelle : joie, sécurité, peur, tristesse…

  • vie intellectuelle : jouer, apprendre, explorer…

  • vie sociale : couple, famille, groupe…

Rédigé dans un langage adapté et dénué d'images violentes, ce site vise à encourager les enfants d’aujourd’hui dans leur empathie spontanée à l'égard du monde animal. En privilégiant l’enthousiasme et l’action positive, GAIA espère les accompagner dans un rapport aux animaux plus respectueux et plus responsable.

Qui sommes-nous ?

GAIA, qui compte désormais plus de 60 000 membres et adhérents, mène une action pacifique contre la maltraitance organisée des animaux. Depuis sa création en 1992, GAIA :

  • Informe, sensibilise, rend publiques les réalités de la condition animale.

  • Améliore les lois qui protègent les animaux.

La mission éducative de GAIA est jugée "tout aussi importante à mes yeux que ses campagnes d’information et de sensibilisation." (Laurette Onkelinx, Ministre des Affaires Sociales et de la Santé Publique, en charge du Bien-être animal, le 10 juin 2012).

En Belgique, GAIA est membre :

A l'échelon international, GAIA est le représentant belge :

  • De la Fur Free Alliance.

  • De l'Eurogroup for Animals, qui œuvre pour une protection légale des animaux au sein de l’UE et joue un rôle de conseil auprès de la Commission européenne et du Parlement européen.

  • De l'ECEAE, Coalition européenne pour mettre fin à l'expérimentation animale, qui œuvre en faveur des méthodes substitutives à l'utilisation d'animaux dans les laboratoires.

Plus d’informations sur GAIA sur Wikipedia

Media

Programme des animations (enseignement primaire)
pdf - 5.09 Mo
Programme des animations (enseignement secondaire)
pdf - 3.35 Mo
Dossier Enseignant
pdf - 9.53 Mo